Articles

Affichage des articles du 2017

La Pointe-Courte (Sète)

Image
Vous envierez un peu l’éternel estivant
Qui fait du pédalo sur la vague en rêvant
Qui passe sa mort en vacances

(Brassens, « Supplique pour être enterré à la plage de Sète »)

La Camarde qui ne m’a jamais pardonné
D’avoir semé des fleurs dans les trous de son nez
Me poursuit d’un zèle imbécile
Alors cerné de près par les enterrements
J’ai cru bon de remettre à jour mon testament
De me payer un codicille
Trempe dans l’encre bleue du golfe du Lion
Trempe trempe ta plume ô mon vieux tabellion
Et de ta plus belle écriture
Note ce qu’il faudrait qu’il advînt de mon corps
Lorsque mon âme et lui ne seront plus d’accord
Que sur un seul point la rupture
Quand mon âme aura pris son vol à l’horizon
Vers celle de Gavroche et de Mimi Pinson
Celles des titis des grisettes
Que vers le sol natal mon corps soit ramené
Dans un sleeping du Paris-Méditerranée
Terminus en gare de Sète
Mon caveau de famille hélas! n’est pas tout neuf
Vulgairement parlant il est plein comme un œuf
Et d’ici que quelqu’un n’en …

L’Hirondelle (Le Creusot)

Image
Une épicerie solidaire pour retrouver la dignité

Le 15/09/2017 Au Creusot, l’épicerie solidaire L’Hirondelle permet aux plus pauvres de se sentir « clients » plutôt qu’« assistés ». En ce jour de prérentrée, au 20 rue Anatole-France, en début de matinée, la camionnette réfrigérée est déchargée rapidement de ses cageots de fruits et légumes frais, de cartons pleins de produits laitiers, de charcuterie et même de belles pièces de boucher, devant le vaste (300 m2) et lumineux local de l’épicerie solidaire L’Hirondelle. Pendant ce temps-là, le conseil d’administration de l’association gestionnaire de l’épicerie, réuni dans le « coin accueil » du magasin, fait un nouveau bilan de ses premiers dix-huit mois d’activité.
Autour de la grande table ovale, Danièle Picard, adjointe au maire, Maguy Gaudet et Bernard Paulin, conseillers municipaux, représentent la ville du Creusot, tandis que Martine Gauthier, Jean-Yves Benezeth et Jean-Paul Brunel font partie de la soixantaine de bénévol…

Adam & Eve (musée Rodin, Paris)

Image
שִׁיר הַשִּׁירִיםLE CHANT D’AMOURCANTIQUE DES CANTIQUES

Soutenez-moi avec les gâteaux aux raisins, fortifiez-moi avec les pommes, car je suis malade d’amour.
Ct, II, 5


Qu’il me donne des baisers de sa bouche ! Car ses tendres caresses sont meilleures que le vin. Le parfum de ses huiles est délicieux. Son nom se diffuse comme un musc enivrant ; c’est pourquoi les jeunes filles l’aiment.
Ct, I, 2 et 3


Attire-moi contre toi ; courons ensemble ! Le roi m’a fait venir dans ses chambres. Jubilons et jouissons de toi ! Suscitons tes tendres caresses meilleures que le vin. Les jeunes filles t’aiment en vérité.
Ct, I, 4


Mon bien-aimé est le sachet de myrrhe que je tiens la nuit entre mes seins. Une grappe de cypre est mon aimé, dans les vignes d’Engaddi. Te voici belle, ma compagne, si belle ! Tes yeux sont doux comme des colombes. Te voici beau, mon bien-aimé, si doux ! Et si fraîche est notre reposée.
Ct, I, 13-16


Je suis le jeune lys de Saron, le lys des halliers. Comme le lys qui fleurit…

Dans les estives des Cévennes

Image
Dans les estives des Cévennes, les bergers sont à l’abri Antoine Peillon La Croix, le 20/09/2017 Florac-Trois-Rivières (Lozère) De notre envoyé spécial
Guillaume Constant est berger. C’est aussi un montagnard, car il a gardé les brebis dans les Alpes, du Mercantour à la Haute-Savoie, avant de s’installer dans les Cévennes, à Mijavols, en pleine montagne du Bougès, depuis près de sept ans. Formé dans la Crau, au célèbre domaine du Merle (1), sa haute compétence technique (brevet professionnel agricole de berger transhumant) se double d’une passion naturaliste inépuisable, notamment pour les oiseaux.
Ce matin, dans la clairière ouverte au sommet de la hêtraie du serre de Mijavols, Guillaume Constant a les jumelles vissées sur les yeux. Il observe le pic noir dont le chant lancinant saisit le cœur. Nous sommes à 1 200 m d’altitude, sous le Signal-du-Bougès qui culmine à 1 421 m d’altitude, où le berger garde pendant trois mois son troupeau (estive). « Ici, dès le mois d’août, …

Dans les Alpes-Maritimes, heurs et malheurs de l’écotourisme

Image
MERCANTOUR

Dans les Alpes-Maritimes, l’écotourisme se développe tant bien que mal. Certes, le public rêve de plus en plus d’observer les grands animaux sauvages – aigles, chamois et loups… – dans leur milieu. Mais les investissements publics, parfois considérables, favorisent plutôt des loisirs de masse dont se détournent les amoureux de la nature. Dilemme…

Alpes-Maritimes
De notre envoyé spécial

Christophe Di Fraja est directeur du syndicat mixte pour le développement de la vallée de la Vésubie et du Valdeblore, depuis juillet 2013, particulièrement chargé du « développement économique touristique » et de la « gestion d’un parc animalier ». Depuis la même date, il est aussi « chef de service » au Conseil départemental des Alpes-Maritimes, chargés du « développement des stations de ski ». Beaucoup de responsabilités, qui le retiennent souvent à Nice, au Conseil départemental.
Lorsqu’un journaliste prend contact avec le parc Alpha, « le parc des loups » ouvert en juin 2005 au cœur…

Le Camino (Le Puy-en-Velay)

Image
Au Camino, confidences de pèlerins Antoine Peillon, au Puy-en-Velay, La Croix, le 05/07/2017 De Pâques à la Toussaint, les pèlerins novices sont accueillis, la veille de leur départ du Puy-en-Velay, par des « coquillards » chevronnés. Chaque soir, ils bénéficient de l’accueil fraternel, parfois miséricordieux, des hospitaliers du Camino, une maison diocésaine ouverte à tous.

De notre envoyé spécial Parfois, une ombre passe dans le regard de Dominique Bourgin. L’énergique « responsable » (elle n’aime pas son titre de directrice) du Camino et du café des pèlerins a pourtant de quoi se féliciter au regard du succès des œuvres de l’association diocésaine qui les gère, au sein d’une propriété de l’évêché du Puy-en-Velay (Haute-Loire), un hôtel aristocratique du XVIe siècle attenant à la cathédrale, au sommet de la ville (1).
Mais, certains jours, les confidences de pèlerins sur le départ vers Compostelle pèsent lourd. Elle raconte, par exemple : « Il y a peu, nous avons reçu une ma…